samedi 3 mai 2014

Lubéron destination de vacances ou terre d'asile...


Après quelques jours de vacances passés dans le Lubéron, département du Vaucluse (84), le constat est sans appel: les autochtones sont vraiment sympas et accueillants. Destination à découvrir pour quelques jours ou plus : à pied, à vélo, en vtt, à cheval, en voiture, ou en montgolfière...

Durée: 4 jours et 3 nuits.
Nous débutons notre séjour par le village de Roussillon (photos), assez touristique avec un chemin des Ocres aménagé  (temps de marche annoncé  assez large par rapport à la réalité). C'est un peu le truc touristique du coin, entrée payante, parking payant, boutique de souvenirs,...bien organisé pour le tourisme de masse, ce dont nous nous sommes vite éloignés. 
Nous avons ensuite rejoint Gargas et son plan d'eau pour goûter. 
Vers 17h nous avons rejoint notre chambre d'hôtes réservée pour 3 nuits au Mas Jorel. Accueillis par Marc et Véronique avec un apéritif au Muscat de Beaume de Venise (ce n'est pas loin), nous découvrons un magnifique Mas restauré avec goût et un jardin extraordinaire (très bien entretenu), une grande piscine (style bassin) et une vue panoramique sur le massif du Lubéron. Nos hôtes nous mettent tout de suite à l'aise et nous expliquent déjà 2/3 plans randos, visite, restau. C'est la raison pour laquelle j'aime bien voyager en chambre d'hôtes : nous sommes directement en contact avec les bonnes choses de la région, le tri a déjà été fait, pour les courts séjours c'est l'idéal.
Après une nuit agréable et un petit déjeuner bien élaboré, nous partons à la découverte du Lubéron avec une randonnée a Rustrel pour balade dans le Colorado Provençal (photos) : 2h de marche, bien agréable très peu de dénivelé et pas trop de monde le matin. Ensuite nous continuons sur Viens, magnifique petit village perché. C'est le village que j'ai préféré de tout le séjour et nous avons mangé sous une tonnelle moderne (le style faisait penser un peu à de l'art nouveau) au restaurant le Petit Jardin (simple et bon). Passage à Apt (la capitale 15000 habitants), puis nous cherchons la Fondation Blachère : galerie d'art contemporain africain: à faire et surtout la boutique à coté avec une vaste collection d'objets africains,  avec une quantité, diversité et qualité, à mon avis assez rare en France. Après quelques courses à la Biocoop d'Apt nous nous acheminons vers une soirée pique-nique au bord de la piscine sous soleil radieux.



Petit déjeuner toujours devant un panorama fantastique puis direction le village de Sault pour son marché et nous poursuivons un peu plus loin derrière le Mont Ventoux au village magnifiquement perché de Brante (photos). Puis retour sur le plateau d'Albion (base militaire) et repas à Apt au Thym te voilà , restaurant du centre ville qui fait de la cuisine du monde, à ne pas manquer c'est vraiment très bien, harmonieux dans l'assiette et dans la salle. L'après-midi  se passe à Bonnieux principalement dans  la Galerie Ruggeri/Janin  pastelliste en vogue : à voir sans hésiter. Le village est charmant, les commerçants sont toujours prompt à la discussion, c'est vraiment très agréable. Ensuite nous nous rendons au Château La Canorgue : producteur de vin Bio et méthode bio dynamique sur l'AOC Lubéron, je trouve que ce vin mérite le détour, surtout l'année 2011, de plus, il s'avère que le cousin du vendeur est Mathias un de nos mushers que l'on fait travailler l'hiver pour le Chien de traineau sur la Féclaz et Revard...le monde est petit.


Dernier jour avec arrêt au comptoir de Ocres magnifique boutique à Roussillon, pour les passionnés de peinture c'est vraiment génial, puis balade à proximité 2h bien agréable entre chemin d'ocres et vignes, sous un doux soleil. Enfin repas au restaurant la petite histoire, pour finir en beauté, accueil et repas inoubliable, je recommande fortement, le tout arrosé d'un vin du château La Carnogue bien sûr.
Donc le Lubéron  est une destination qui mérite complétement d'être à la mode : météo, paysages, habitants, produits tout est de qualité...nous avons organisé un séjour VTT avec nos moniteurs dans le Lubéron en 2013, je ne connaissais pas la destination, maintenant je la recommanderai. 
A bientôt Lubéron.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire