lundi 7 décembre 2015

Pourquoi le Revenue Management n'est pas appliqué dans les activités de pleine nature ? (1ère partie)

L'idée est d'appliqué la stratégie Revenue Management aux activités de pleine nature. 
A ce jour et à ma connaissance aucune étude a été faites dans ce sens. Le Revenue management devrait être considéré comme une opportunité de croissance pour ces entreprises. Aujourd'hui nous nous apercevons que cette stratégie n'est pas appliquée et nous allons essayer de donner les raisons.



Définition du Revenue Management : cela désigne une stratégie destinée à optimiser les résultats à court, moyen et long termes de l'entreprise comportant 4 grands objectifs 

  •  La gestion des DSRTT : Disponibilités, segments, risques, temps et tarification
  • L'ajustement de l'offre à la demande : analyse de l'opportunité de marché, allocation des tarifs aux classes des disponibilités (Classe affaires, 1ère, 2ème classe, standard, affaires, supérieur, 3*, 4*,...), recherche de l'adéquation entre l'offre et la demande.
  • L'optimisation du rendement : prix moyen par rapport au taux d'occupation, accroissement du revenu par place disponible.
  • Décisions dynamiques : Prévision, arbitrage, décision en temps réel, événements inattendus.
Au quotidien le Revenue Management permet de gérer les disponibilités en fonction des différentes classes pour chacun de segments en anticipant la demande du marché au travers les prévisions de la demande.

Pourquoi cette stratégie Revenue Management n'est pas appliqué aux activités de pleine nature ? 

Il faut tout d'abord s'intéresser aux spécificités des entreprises des activité de pleine nature :
Ces entreprises se caractérisent par le rôle central que joue le dirigeant, il oriente le développement et détermine les différents choix stratégiques. D'après cette étude, 75% d'entre eux exercent quatre fonctions et plus au sein de l'entreprise, dont la commercialisation, l'administration, la gestion et l'organisation.

Cependant, ces entreprises ont du mal à se développer. Plusieurs facteurs freinent ce processus ; se sont toutes des entreprises de petites tailles avec une précarité financière réelle. Elles ont également un « caractère atomisé des acteurs » : les encadrants « ne viennent pas au bureau travailler », il y a que rarement des rencontres physiques avec le donneur d'ordre, tout se fait à distance soit par téléphone soit par email.

Ce qui mène ce dirigeant à créer son entreprise c'est la passion du sport, de la nature. Son objectif est de continuer à vivre de cette passion et à la cultiver. L'aspect ludique et convivial au travail est très important, cela n'a rien d'un travail traditionnel et contraignant avec hiérarchie, horaires fixes, tâches définies, etc...L'entreprise et le travail est accepté comme un simple moyen d'existence qui ne renvoie surtout pas à une vision capitaliste avec la maximisation du profit .


Il existe un dilemme entre le rôle de l'argent nécessaire à la réalisation de ses objectifs personnels et les contraintes nécessaires sur son mode de vie pour gagner cet argent. Ce dirigeant en prend son parti, évalue son niveau nécessaire pour garantir sa liberté d'action et se limite à cela. C'est une démarche artisanale basée sur la passion du sport.



Fidèle à sa conception de la vie et à son projet social, toute sa stratégie de production ou de commercialisation est d'une logique hédoniste. Dans l'élaboration du service, le dirigeant accorde une grande importance à sa vision du sport de nature, du tourisme en général et de son propre plaisir généré par cette pratique. Ce rapport passionnel au service sportif se traduit par une apologie de la qualité et de l’authenticité de ses prestations.

A suivre


mardi 17 juin 2014

Organisation de séminaires : L'EcoBivouac au couleur de l'été

Depuis déjà quelques années je fréquente le village Igloo du Semnoz géré par Alpes Bivouac.
Leur concept de village Igloo et le développement innovant de leur dôme igloo de 50M2 pour accueillir les groupes sont très réussis.
Nous organisons des séminaires sur place soit pour manger, soit pour dormir.
Aujourd'hui un concept estivale a été développé.

Imaginez un igloo avec un toit panoramique chauffé au poêle a bois, avec un aménagement intérieur cosy et chaleureux.
L'ensemble du camp a été conçu selon les valeurs du développement durable à travers des alti-dômes 100% recyclable et autonome en énergie. Vous y trouverez aussi des toilettes sèches sur place.
 Intérieur du dôme igloo 50M2 table décorée
Ambiance savoyarde avec bougies
Petits gilets en peau de mouton
Poêle à bois au centre de la pièce

Plaisir de la gastronomie savoyarde sur place
Possibilité d'animer musicalement la soirée
Possibilité d'amenager en salle de réunion
Intérieur avec toit panoramique
Intérieur très cosy
4 couchages
Vue à proximité (1min) sur le lac






lundi 2 juin 2014

Enterrement de Vie de Célibataire à Annecy nouveau business

L’enterrement consiste principalement à passer du bon temps avec les amis proches du couple. Les enterrements des futurs mariés se font séparément. La tradition veut que les enterrements soient des activités non mixtes. Les amis du marié l’enterrent, alors que les amies de la mariée s’occupent de la fête entre femmes.
Les activités sont variées et vont du simple restaurant à la beuverie orgiaque en passant par des activités sportives collectives ou individuelles durant lesquels les futurs mariés sont mis en difficulté.
En ce qui nous concerne nous côtoyons ces EVG (Enterrement de Vie de Garcon) ou EVJF (Enterrement  de Vie de Jeune Fille). Notre fonction est l'organisation de l'activité durant leur weekend : construction de radeau, descente vtt, canyoning, via ferrata, rafting,...le tout dans une bonne ambiance.
Néanmoins, nous voyons une mutation,  cette fête s'oriente davantage vers une journée de bien-être et de découverte, surtout en ce qui concerne la future mariée. L'aspect « épreuve » ou « gage » semble céder sa place à des animations d'ordre culinaire (cours de cuisine, de patisserie), artistique (cours de dessin, de calligraphie) ou à des ateliers de bien-être (journée au spa, séance de maquillage, relooking) ou encore des cours de danse.

L'idée est donc désormais d'enterrer la vie de jeune fille de la future mariée par le biais d'activités agréables et fédératrices plutôt que pénibles ou ridicules.

Cela permet aujourd'hui d'accueillir ces groupes
et de leur faire partager notre conception de l'activité, notre professionnalisme, tout en respectant l'ambiance d'amusement.

Nous on adore...





mercredi 21 mai 2014

Projet de Via Ferrata vers Annecy, une évidence

Rêvons un peu...à chaque fois que l'on passe sur le Pont de l'abîme cela nous parait une évidence d'animer le site : l'installation une Via Ferrata s'impose.

Le pont de l'Abîme est un pont suspendu situé en France dans le département de la Haute Savoie. D'une portée de 74,80 mètres, cet ouvrage d'art permet à la route départementale reliant directement les communes de Cusy et de Gruffy (la RD 31) de franchir le Chéran (rivière) à une hauteur de 96 mètres. 

L'ensemble du site et de ses abords est enregistré depuis le 26 juillet 1946 comme « site naturel inscrit », un label officiel français qui désigne les sites naturels dont l’intérêt paysager, artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque exceptionnel présente une valeur ou une fragilité. Le pont de l'abîme est donc un site touristique remarquable où ont lieu de nombreuses visites journalières.

Notre projet vise à créer un parcours alpin du type Via Ferrata avec la possibilité d'une gestion privée.
La Haute Savoie dénombre aujourd'hui 9 Via Ferrata publiques et 1 privée du type parcours alpin. Les Via Ferrata en France se sont développées fortement entre 1988 et 2002 avec plus de 80 constructions. Cette croissance répondait à une attente importante des vacanciers en saison ou pendant les weekends. La tendance des derniers équipements fait plutôt la part belle à la mise en valeur d'un site naturel (cascades, cadre géographique,...) ou d'un patrimoine historique (Grenoble, La Grave,...). 


Ce projet permettrait aux pratiquants et touristes de découvrir le site géographique, géologique ainsi que l'ouvrage historique du pont de l'abîme.

L'intérêt principal de ce projet serait ainsi de donner une nouvelle orientation aux activités touristiques du territoire, en associant une valorisation patrimoniale, culturelle et environnementale du site à une activité sportive.

L'objectif est une diversification de l'offre touristique du territoire par un renforcement de l'attractivité grâce à la traversée du Chéran et la mise en valeur du pont de l'abîme. Nous espérons aussi sensibiliser le public à l'environnement par une approche pédagogique tout au long du parcours, complétant le travail qui a été fait non loin de là aux abords du Chéran. Nous souhaitons également prolonger la saison touristique en offrant une possibilité d'exploitation toute l’année. Enfin on peut escompter des retombées économiques locales : hébergement, restauration, commerces alimentaires, vente d'articles de sport, un hôtel restaurant étant déjà présent sur place. Le projet peut aussi être porteur d'emploi puisque l'exploitation du site nécessitera un encadrement sportif professionnel ou une gestion du type « parcours aventure ». 

A déterminer un peu les orientations a donner à un tel projet ? A suivre...

vendredi 16 mai 2014

Trotinette électrique, innovation incrémentale

Voici ce que nous dit le site de Kooper basé à Annecy: 

"Le nouveau Kooper® utilise la technologie la plus innovante, respectueux de l'environnement, en fournissant une conduite efficace et dynamique. Il est le résultat d'un processus de développement de 6 années. 
Il est construit avec les meilleurs matériaux disponibles et en utilisant la technologie la plus avancée dans le domaine. 
Il est équipé d'un moteur électrique brushless à courant continu, une unité de suspension arrière unique et des amortisseurs avant. 
Il est livré avec un système de freinage électrique avant et arrière ainsi qu’une batterie au lithium de pointe qui peut être facilement rechargée en utilisant n'importe quel prise de courant domestique. 
 
Le Kooper a reçu le certificat d'homologation TUV Norme Européenne en Avril 2011, suite à un processus d'autorisation étendu de 12 mois. il est également certifiée CE."`

Voilà une innovation incrémentale, la trottinette existe depuis longtemps, elle revient même à la mode ces dernières années, puis on met  des plus grosses roues, ou des plus petites selon l'activité...et puis on se dit que la position est agréable, alors si on améliore le concept en mettant une batterie pour créer une trottinette électrique. On sur sur la  tendance des vélos électrique, c'est parfait.

Mon test : je trouve que cette trotinette est très maniable, après quelques secondes on arrive a se déplacer facilement. Les freins sont efficaces, si lon veut s'asseoir c'est possible. peu-être un peu poussif dans les grosses pentes, mais ce n'est pas l'objectif du véhicule. A mon avis parfait pour une balade sur la piste cyclable.

Quelques infos en vrac: 
-Moteur Brusless 350W
Batterie Lithium
Vitesse max : 35km/h
Poids: 28kg
Autonomie 35km
Verouillage electronique
Cadre aluminium et planche en bois
Piable  et guidon réglable
Temps de Charge en 4 ou 5 heures

Pour le louer rendez vous au magasin :

KOOPER Annecy
2 rue Jean Jaurès
74000 ANNECY
Tél : +33(0)6 64738585
Email: contact@kooperscooter.fr





lundi 12 mai 2014

Quelles seront les applications des Google Glass dans le tourisme?

Les "Google Glass " ou lunettes de google : cette paire de lunettes est équipée d'une caméra intégrée, d'un micro, d'un pavé tactile sur l'une des branches, de mini-écrans, d'un accès à internet par Wifi ou Bluetooth et depuis sa version 2 d'un écouteur branché sur la branche droite.Elle permet d'accéder à la plupart des fonctionnalités de Google (Agenda, Google map,....)


Après un essai, je trouve que le potentiel de ces lunettes est hallucinant. Évidement des améliorations devront être effectuées. D'un point de vu pratique le lunettes sont assez légères, elle chauffe un peu sur le coté droit, sa rapidité de réaction est assez lente, et elle ont besoin de lumière pour un fonctionnement optimal. Par contre en ce qui concerne la fatigue oculaire et le mal de tête signalé, je ne les ai pas suffisamment utilisée pour m'en rendre compte.

La question que l'on se pose ne rêvant un peu c'est quelle sont les applications possibles dans le domaine du tourisme ?


Nous pourrions télécharger un itinéraire de randonnée avec réalité augmenté sur les infos extérieures: origines des arbres; des fleurs, itinéraire à suivre...danger localisé, environnement culturel,...
Dans les musées remplacement de l'audio guide avec possibilité de prendre des photos des objets qui nous intéressent, les traductions en plusieurs langues des explications sont externalisé et adapté à l'âge, la culture,...
Dans l’hôtellerie : réception ciblée dès l'accueil du clients avec reconnaissance visuelle de la personne. Dans un restaurant : prise de commande, menu sur la lunette et transmission en cuisine directement au chef. Dans le sport, en parapente...GPS, Altimètre, Vidéo, Photos. idem pour les cyclistes ou VTT... nous pourrons vendre des itinéraires en liberté (avec réalité augmenté). Pour les cours de ski : optimisation de la position de descente, ou cours en direct avec contrôle a distance des données étudié par un coach positionné dans une cabine

En conclusion je pense que les applications de la Google glass vont être nombreuses et surtout toutes les activités où les gens auront les mains prises et en particulier toutes les activités sportives qui seront un vecteur innovation importante. Probablement une innovation de rupture...

vendredi 9 mai 2014

Quelle(s) couleur(s) pour son logo ou charte graphique

Choisir une couleur une couleur de voiture, une couleur de vêtement, de chaussures, de lunettes, de cheveu, de peinture, de mobilier,...ce choix est évidement lié à nos goûts mais aussi parfois ils sont aussi liés a des modes, des influences...alors dans une démarche marketing quelle(s) couleur(s) choisir pour son logo afin d'être le plus efficace possible ?

La première question qu'il faut se poser c'est : à qui je dois plaire ? et ne pas vouloir plaire a tout le monde.   Premièrement il faut identifier sa cible et définir les critères de celle-ci. Exemple lorsque vous achetez une paire de chaussures pour homme, le design et les couleurs choisies ne seront pas les même pour une personne âgée de 80 ans et un jeune de 25 ans...a priori non (sauf exception). Vous me suivez...ok donc on commence par définir la cible : jeune, moins jeune, sérieux, fun, intellectuel, cultivé, riche, sportif, nature, etc....autant de critères qui vous vienne à l'idée et qui correspondrait à la cible de votre produit.

Ensuite il faut vous concentrer sur les couleurs qui vous plaise à vous (rien qu'à vous), il faut en donner 2 ou 3 (on a tous des couleurs préférées)

Pour s'aider un peu voici un tableau des symbolique des couleurs qui peut correspondre à quelques une de vos émotions/sensations :

Blanc : pureté / silence / richesse / hygiène
Noir : mort / désespoir / élégance
Rouge : violence / passion / danger / force
Orange : feu / énergie
Jaune : tonicité / lumière / gaité / jeunesse 
Vert : nature / santé / repos
 Bleu : calme / intelligence / spiritualité
 Mauve : rêve / utopie / mystère
Marron : terre / réalisme
Nuance de Gris : luxe / neutralité / pureté
Multi-couleurs : joie / diversité / unification

Quelques erreurs de choix de couleurs à éviter :
Attention au pays pour lequel on communique : par exemple dans notre culture la mort est représentée par la couleur noire alors que dans d’autres cultures comme celles asiatique ou Hindou il s’agit plus du blanc.
Il faut être en accord avec le secteur dans lequel vous communiquez : exemple pour la certification biologique  il est d'usage d'utiliser le vert
Cependant, rien ne vous empêche d’oser l’originalité à condition d’être prêt à assumer les éventuelles critiques que vous pourriez susciter.

En conclusion je crois qu'il faut simplement appliquer ces quelques règles de base et laissez parler ses émotions, qui validera forcement vos choix, ce qui vous correspondra à 100%, donc vos clients auront le sentiments d'être au bon endroit au bon moment.